2014-2015 Rapport sur les plans et les priorités

Contenu archivé

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Commission canadienne des affaires polaires

Résultat stratégique : Accroissement des connaissances sur les régions polaires du Canada

Programme : Facilitation de la recherche et communications

Description

Ce résultat stratégique met en place les conditions nécessaires à l'acquisition par le Canada d'une vaste gamme d'information qui inspirera l'élaboration de politiques et de programmes de recherche efficaces dans les régions polaires et qui permettra au Canada de maintenir sa réputation de chef de file parmi les nations polaires. La Commission canadienne des affaires polaires est l'institution nationale responsable de la notoriété et de l'approfondissement des connaissances sur les régions polaires. Elle maintient et développe des réseaux de connaissances actifs, synthétise les connaissances sur les régions polaires en vue d'y déceler des occasions, des problèmes et des tendances, et communique les connaissances sur ces régions.

Ressources financières budgétaires (dépenses prévues — en dollars)

Budget principal
des dépenses
de 2014-2015

Dépenses prévues
2014-2015

Dépenses prévues
2015-2016

Dépenses prévues
2016-2017

2 095 000

2 095 000

2 095 000

2 095 000

Ressources humaines (ETP)

2014-2015

2015-2016

2016-2017

7,5

7,5

7,5

Mesure du rendement

Résultats attendus

Indicateurs de rendement

Cibles

Date de réalisation

La Commission aide le Canada à assumer pleinement sa place en tant que nation polaire

Maintien et amélioration des réseaux de connaissances polaires

Des institutions canadiennes appropriées participent aux réseaux de recherche polaire, et le savoir est échangé avec les participants et la population canadienne

31 mars 2015

Les experts canadiens participent à la recherche polaire internationale en coordonnant les mécanismes et les sous comités associés et contribuent ainsi à la création de connaissances polaires générales et aux mesures de diffusion

31 mars 2014

Élaboration et utilisation de la synthèse et des analyses sur les enjeux prioritaires dans le Nord

Élaboration et mise en œuvre de stratégies portant sur les lacunes et les possibilités définies à la suite des travaux d'analyse de la Commission et de produits tels que le Rapport sur l'état du savoir nordique au Canada (publié au cours de l'exercice 2013-2014)

31 mars 2014

Promotion de ces travaux et produits, et diffusion à grande échelle

31 mars 2015

Renforcement des canaux de communication visant à disséminer les connaissances en matière polaire aux Canadiens

Le site Web de la Commission et la base de connaissances en ligne donnent accès à du contenu à jour

31 mars 2014

Élaboration et utilisation de stratégies et d'outils modernes de communications afin de rejoindre le plus grand nombre de Canadiennes et de Canadiens et d'optimiser leur sensibilisation aux questions polaires

31 mars 2014

Faits saillants de la planification

En 2014-2015, la Commission remplira son mandat en poursuivant la mise en œuvre de son plan stratégique triennal (2012-2015), et mettra l'accent sur les activités suivantes portant sur les priorités de ce plan — 1) activation et constitution des réseaux visant la découverte et le regroupement des connaissances polaire; 2) synthèse des connaissances polaires afin de saisir les différentes possibilités, enjeux et tendances; 3) communication efficace des connaissances polaires. Pour ce faire, les mesures suivantes seront prises :

  • Par l'intermédiaire du nouveau bureau de la Commission canadienne des affaires polaires dans le Nord, renforcer le réseau de connaissances du Nord et continuer de promouvoir l'engagement des résidants du Nord en créant, en synthétisant (adapter pour un large public) et en diffusant les connaissances.
  • Continuer de faire valoir les mesures du réseau de chercheurs du Nord au Canada pour améliorer l'efficacité de l'infrastructure de recherche dans le Nord du Canada et son lien avec les réseaux d'infrastructure de recherche polaire internationale.
  • Continuer de fournir des conseils, d'assumer des fonctions de secrétariat et d'assurer une coordination pour le Groupe de travail spécial canadien, qui appuie l'engagement du Canada à l'égard de l'initiative internationale des réseaux d'observation et d'évaluation de l'Arctique afin d'améliorer les activités d'observation à l'échelle de l'Arctique au moyen de partenariats, de synergies et de partage de l'information.
  • Renforcer les relations de la Commission avec l'Association des scientifiques polaires débutants (ASPD) en aidant à promouvoir les occasions pour ses membres d'acquérir les compétences nécessaires pour lier les connaissances polaires à une élaboration éclairée de politiques.
  • Favoriser la coordination et la collaboration en matière de recherche sur l'Arctique et l'Antarctique en continuant d'inciter les experts canadiens à participer aux organisations de recherche polaire internationale comme le Comité international des sciences dans l'Arctique et au Comité scientifique pour les recherches antarctiques.
  • Continuer de renforcer les relations bilatérales de la Commission avec les organisations similaires aux États-Unis et dans d'autres pays en collaborant à des secteurs prioritaires communs en matière de connaissances polaires.
  • Promouvoir le Rapport sur l'état du savoir nordique au Canada de la Commission (2013-2014) et collaborer avec les parties appropriées sur des stratégies pour combler les lacunes dans les connaissances et saisir les possibilités dans la recherche en Arctique.
  • Élaborer une stratégie et les prochaines étapes pour établir un programme canadien de recherche antarctique.
  • Poursuivre la mise en œuvre d'un outil en ligne qui schématise les connaissances polaires et commencer à établir les liens importants entre les gens et les programmes de financement afin de saisir les occasions de collaborer et de coopérer.
  • Organiser ou coordonner les discussions entre les résidants du Nord, le gouvernement, le secteur privé et d'autres intervenants afin d'inciter une plus grande création et utilisation de connaissances polaires pour faire progresser la prise de décisions au bénéfice des résidants du Nord et des Canadiens (« Connaissances en action »).
  • Continuer de communiquer les connaissances polaires aux Canadiens par l'intermédiaire du site Web de la Commission canadienne des affaires polaires, de conférences, de blogues sur la question polaire et d'autres outils modernes de communication.
  • Administrer le Programme de formation scientifique dans le Nord qui appuie et encourage les jeunes chercheurs du Nord, et s'efforcer d'améliorer l'efficacité du programme.
  • Décerner le Prix de la recherche scientifique sur le Nord afin de reconnaître la création de connaissances au bénéfice des résidants du Nord.

Programme : Services internes

Description

Les services internes sont des groupes d'activités et de ressources connexes qui sont gérées de façon à répondre aux besoins des programmes et des autres obligations générales d'une organisation. Ces groupes sont les suivants : services de gestion et de surveillance, services des communications, services juridiques, services de gestion des ressources humaines, services de gestion des finances, services de gestion de l'information, services des technologies de l'information, services immobiliers, services du matériel, services de gestion des acquisitions et autres services administratifs. Les services internes comprennent uniquement les activités et les ressources qui s'appliquent à l'ensemble d'une organisation et non celles fournies uniquement à un programme.

Ressources financières budgétaires (dépenses prévues — en dollars)

Budget principal
des dépenses
de 2014-2015

Dépenses prévues
2014-2015

Dépenses prévues
2015-2016

Dépenses prévues
2016-2017

481 360

481 360

481 360

481 360

Ressources humaines (ETP)

2014-2015

2015-2016

2016-2017

1,5

1,5

1,5